La stratégie cloud des moyennes et grandes entreprises françaises

La stratégie cloud des moyennes et grandes entreprises françaises

Mono-cloud, multi-cloud ou cloud hybride, quelle est la piste retenue ? Les réponses à ces questions avec le dernier sondage JDN / Club Décision DSI.

Sans surprise, une majorité des moyennes et grandes entreprises basées en France optent pour le cloud hybride, en alliant cloud public et privé (57%). Contre un quart qui se tournent vers une stratégie résolument multi-cloud, avec à la clé le recours assumé à plusieurs clouds publics, voire privés. C’est ce qui ressort des résultats du dernier sondage JDN /Club Décision DSI (voir le premier graphique), une enquête menée auprès de plus de 700 membres du club de décideurs IT français cet été.

Ainsi, 15% des répondants préfèrent toujours se tourner vers un cloud unique. Un choix le plus souvent réalisé en vue d’optimiser les coûts. Sur ce terrain, le groupe Bonduelle fait figure de cas d’école. Le géant des légumes prêts à consommer compte migrer la quasi totalité de ses systèmes cœur de métier sur le IaaS d’Amazon. “Évoluer vers le cloud public représente déjà un changement important, l’idée est d’éviter de se disperser en optant pour un partenaire robuste”, explique Rodolphe Sallio, son directeur technique.

Quelle stratégie de cloud privilégiez-vous ?

Source : Sondage JDN / Club Décision Décision

Qu’en est-il justement des progiciels de gestion intégrée (ERP) des entreprises interrogées ? Evoluent-ils vers le cloud public ? La réponse est oui pour près de 30% des organisations consultées. En 2017 lors d’une précédente enquête JDN / Club Décision DSI, elles n’étaient que 17% à répondre par l’affirmative à la même question.

Rejoignant les pure player du SaaS, il est vrai qu’un nombre croissant d’acteurs historiques de l’ERP se tournent vers le SaaS. C’est le cas des poids lourds du secteur comme Cegid, Microsoft, Oracle, Sage ou SAP, afin notamment de bénéficier d’un modèle par abonnement synonyme de chiffre d’affaires annuel récurrent.

Votre organisation est-elle passée à l’ERP en mode SaaS ?

Source : Sondage JDN / Club Décision Décision

Quant aux documents, ils prennent eux-aussi le chemin du cloud. La preuve : pour 75% des décideurs IT consultés, le stockage en mode SaaS représentera à terme une alternative aux serveurs de fichiers départementaux installés en interne.

Face à la concurrence de G Suite et Office 365 (qui tous deux intègrent cette dimension), les pures players du secteur, que sont Dropbox, Box ou plus prés de nous le Français Oodrive, sont très actifs. A l’instar des deux géants, tous s’orientent désormais vers l’ajout de possibilités d’IA. Objectif : automatiser certains processus comme la traduction, la reconnaissance d’images ou de textes… Quelque 60% des répondants sont à ce jour engagés dans des projets de déploiement de tels outils.

Les offres cloud de stockage de fichiers représentent-elles une alternative aux serveurs départementaux ?

Source : Sondage JDN / Club Décision Décision

Méthodologie : Ce sondage a été réalisé auprès de 728 membres du Club Décision DSI entre le 14 juin et le 29 août 2018. Il a été effectué sur la base d’un questionnaire diffusé lors des rencontres du club, et par le biais de son réseau social (Help DSI). Le profil des membres du Club Décision DSI ? Il s’agit de directeurs des systèmes d’information d’organisations basées en France, publiques ou privées, de 300 à 50 000 salariés, et couvrant plus de 20 secteurs d’activité.

Lire l’article sur journaldunet.com